Création d’entreprise – Le B.A.-BA

LES BASES 

 

Qu’est-ce que la création d’entreprise ? 

C’est un processus long et compliqué, qui nécessite :  un créateur très motivé et une idée de valeur (qui apporte quelque chose, une plus-value). L’entreprise n’a pas besoin d’être innovante mais doit avoir une vraie différence par rapport à ce qui se fait sur le marché.

Créer son entreprise nécessite des fonds financiers qui peuvent être ses propres fonds mais aussi des aides de divers acteurs publics.

Quelles compétences et visions pour créer son entreprise ?

Un créateur doit être multi-compétences, il doit maîtriser un minimum, de nombreux domaines (marketing, comptabilité, gestion, management…). Il doit savoir se vendre ainsi que vendre son concept (faire en sorte que d’autres croient aussi en son projet). Il doit connaître son marché, ses spécificités ainsi que les concurrents afin de mettre en avant le concept de son entreprise qui fera la différence. Il doit aussi maîtriser le “relationnel”, tisser des liens avec de nouveaux profils sera toujours utile dans le milieu professionnel d’autant que certaines personnes seront utiles à la création de son entreprise.

Les visions concernent les savoir être, les qualités que doit posséder un créateur. Il doit être ambitieux et passionné par son projet. Ne pas se laisser décourager par ceux qui tenteraient de le faire, c’est à dire être persévérant.

Faut-il avoir un concept innovant pour créer sa boîte ?

Le terme innovant n’est pas le plus adapté. L’entreprise doit juste avoir un aspect unique qui fera qu’elle pourra se démarquer par rapport à d’autres concurrents.  Un concept bien construit, apportant une valeur sur le marché, mené par un leader motivé.

Les structures d’accompagnement et de financement, quel rôle dans la création d’une entreprise ?

Ces structures permettent d’accompagner le/la créateur/trice à trouver son l’idée, son concept (couveuse ou pépinière) jusqu’à la création de l’entreprise et même après. Une jeune entreprise a besoin de financements régulièrement pour développer son activité et a aussi besoin de compétences qui peuvent aussi être fournis par les structures d’accompagnement.

Comme : Initiative France, BGE, Réseau entreprendre

Quelles sont les tendances du tourisme de loisirs à connaître pour créer son entreprise ?

 Le tourisme responsable, expérientiel, l’urbex, le collaboratif, le slow tourisme ou tourisme d’aventures. Toutes ces formes de tourisme existent pour certains depuis longtemps. Lorsque l’on souhaite créer son entreprise il faut tenir compte de ces tendances afin de proposer un concept qui sera en phase avec ce qui est en vogue et surtout il faut que notre projet propose une valeur unique. De nombreuses entreprises vont en général très vite se développer et s’orienter vers ces tendances, il faut réussir à imposer son idée et à se faire sa place.

Quel est le profil d’un créateur d’entreprise ?

Un créateur doit posséder une idée unique, avoir de l’ambition et tenir bon car le processus de création est très long. Il doit bien s’entourer et tenir compte de son entourage, il ne doit pas rester butter sur son idée mais écouter ceux qui pourraient l’aider. Il doit apprendre à faire des erreurs, se remettre en question et surtout savoir rebondir lors d’échecs.  Il n’y a pas de profil type, chacun, qu’il soit homme ou femme, peut le faire. Il suffit d’avoir une idée, de construire son réseau et d’être motivé.

Etablissement d’un business model Canvas 

  • Créateurs, associés
  • Etude de marché : nature et tendances du marché, concurrence, clientèle
  • Offre : produits, services, prix
  • Objectifs : parts de marchés, chiffre d’affaires, rentabilité
  • Stratégies : production, distribution, commercialisation, communication, solutions techno, équipements…
  • Aspects administratifs et juridiques : réglementation, dénomination sociale, protection industrielle…
  • Analyse financière
  • Analyse des risques

Voici ce que je ferais si je devais repartir de zéro dans l’entrepreneuriat

 

A faire :

  • Bien surveiller sa comptabilité afin de ne pas avoir de mauvaise surprise / Si on fait appel à un cabinet de comptables, bien le choisir car certains ne sont pas compétents
  • Définir ses priorités en terme de formations afin de ne pas payer cher des formations qui ne nous seraient pas essentielles
  • Bien définir sa cible, afin de ne pas perdre d’argent à essayer d’attirer des clients qui ne sont pas intéressés par notre produit/service
  • Bien s’interroger sur soi : pourquoi fait-on ça ? Quelles sont nos valeurs ? Qu’ai-je envie de proposer ?
  • Mieux travailler son référencement naturel : pour éviter les pertes de trafic
  • Refuser certaines offres ; “ne pas accepter des clients qui ne correspondent pas aux valeurs de l’entreprise ou dont le montant est trop faible” Toute mission n’est pas bonne à prendre

Leave a Comment