A quoi sert l’UX/UI dans l’expérience client ?

L’UX ? Qu’est-ce que c’est ?

User experience (traduction : expérience utilisateur) qui représente le ressenti émotionnel d’un utilisateur face à une interface, un objet ou un service.

Et l’UI alors ?

UI est l’abréviation d’user interface, il se rapporte donc à l’environnement graphique dans lequel évolue l’utilisateur d’un logiciel, d’un site web ou d’une application. La mission de l’UI designer consiste à créer une interface agréable et pratique, facile à prendre en main.

88% des utilisateurs ne reviennent pas sur un site web qui leur

a fait vivre une expérience désagréable.

Rôle de l’UX/UI

Dans ce cadre nous avons étudier l’application Oui.SNCF afin d’y analyser l’expérience UX/UI de l’utilisateur lors de son utilisateur. Etant nous-même des utilisateurs potentiels, nous avons confronté nos avis et nos impressions.

Notre analyse –> https://bit.ly/2Dh1TCN

Nous nous rendons compte qu’une application fluide n’est pas la seule condition pour garantir une bonne expérience client mais la police utilisée, les couleurs, les boutons call-to-action sont tout autant importants.

L’intelligence artificielle peut-elle révolutionner le UserExperience ?

 

L’intervention de intelligence artificielle dans la création améliore le résultat final tant dans la quantité d’idées, dans la qualité des solutions présentées et la précision de la réalisation.

L’IA permettrait d’automatiser les tâches répétitives de la conception et permettre aux concepteurs de  créer des expériences plus personnalisées et plus pertinentes pour les utilisateurs. Et qui dit meilleure personnalisation dit pertinence et donc meilleurs taux de conversion.

 

Certains acteurs créent déjà des sites internet uniquement grâce à l’IA.  Wix proposent des outils “do it yourself”, intégrant l’utilisateur dans le processus créatif et lui permettant d’accéder à des templates adaptés à ses besoins. (https://youtu.be/YrERmaDZNl0).

L’IA repose sur des algorithmes qui se utilisent nos données, il y a donc de nombreux freins réglementaires notamment la loi RGPD qui contraint les marques à développer une IA éthique en étant transparentes sur le fonctionnement de leurs algorithmes.  L’intelligence artificielle n’a donc pas fini d’influencer les interactions des entreprises avec les utilisateurs, et grâce au mobile nous pouvons nous attendre à l’émergence de tout nouveaux modes d’interaction et de consommation.

Et les emplois ? 

L’intelligence artificielle doit être considéré comme un partenaire, non comme un moyen de substitution de l’homme. Les designers évolueront en même temps que les systèmes et outils qu’ils développent, ce qui leur permettra de mieux saisir les évolutions afin de créer de nouveaux moyens d’interaction.

VERS UN FUTUR SANS APPLICATION MOBILE ?

Le Gartner annonce que d’ici 2020 les agents intelligents (Google Assistant, Cortana, Siri ou Alexa…) faciliteront 40% des interactions mobiles.  Chacun de ces agents utilisent du machine learning et de l’intelligence artificielle. Ils seront le principal moyen que nous allons utiliser pour rechercher les informations dont nous avons besoin. La première conséquence c’est que nous n’aurions plus à télécharger d’applications spécifiques.

Les mobinautes (utilisateurs du mobile) veulent trouver rapidement ce qu’ils cherchent, sans perdre de temps et s’éparpiller, donc ils apprécient d’utiliser un assistant virtuel pour se faire aider, à défaut d’utiliser des applications mobiles.

C’est la manière dont nous interagissons avec les services actuellement offerts par les applications qui va changer, et cela devrait passer par l’usage de plus en plus central de la voix.

 

Leave a Comment